Solex, la bicyclette qui roule toute seule

La marque Solex, déposée le 14 juin 1910, a été créée par les centraliens Maurice Goudard et Marcel Mennesson.

Solex avant Vélosolex, les carburateurs – Bibliothèque Forney

La maison fabrique des carburateurs mais connaît un succès foudroyant avec son cyclomoteur Solex produit en plusieurs versions à plus de sept millions d’exemplaires de 1946 à 1988.

Près de 700 modèles de présérie ont d’abord été confiés au personnel de l’usine de Courbevoie afin d’effectuer les améliorations qui aboutissent à la version commercialisée au printemps 1946.

La simplicité d’emploi et la robustesse de ce deux-roues deviennent légendaires. C’est le véhicule pratique par excellence qui permet même de partir en vacances. Un réseau de professionnel, les « stations-services Solex » en assurent l’après-vente. La « bicyclette qui roule toute seule » devient une icône de la société française et figure dans de nombreux films.

Cependant, avec le temps, le Solex passe de mode et à partir de 1974, la marque est rachetée successivement par plusieurs repreneurs.

L’usine de Courbevoie, boulevard de Verdun, qui employait jusqu’à 900 personnes, ferme le 15 septembre 1976.

L’usine de Courbevoie

 

 

 

 

 

Ecoutez le podcast réalisé d’après le témoignage d’un ancien de chez Solex:

 

Solex à l’écran :

Musée Roybet

 

The Solex brand created by top engineers Maurice Goudard and Marcel Mennesson was patented on June 14, 1910.

The company initially manufactured carburetors but soon achieved fame with their Solex mopeds. Seven million units were produced in different versions from 1946 to 1988.

Nearly 700 hundred trial vehicles had been tested by the Courbevoie personnel first before marketing the model in Spring 1946.

Solex’s threadbare simplicity and robustness quickly became legendary. It was a byword for ease-of-use that allowed to commute to work or even go on vacation. A vast network of professionals known as Solex stations guaranteed efficient customer-service. Solex became a French icon featuring in a number of movies.

Yet, with time Solex ran out of fashion and the brand was bought up by a series of companies after 1974.

In 1976 the Courbevoie factory that employed up to 900 workers closed down.